logo ministère de la santé, de la jeunesse et des sports

Bienvenue sur le site de la DDJS des Yvelines :
Jeunesse, Sports et Vie associative.

Le Plan Sport Emploi (PSE)

"à retenir"

Ce dispositif mis en place par le Ministère de la Santé et des Sports est une aide au recrutement d’un cadre technique, d’un éducateur sportif, d’un agent d’animation, d’un agent d’accueil ou de développement.

Les bénéficiaires

-
Toute association sportive agréée auprès de la DDJS 78,
- Tout comité départemental.

Le salarié

Toute personne, sans condition d’âge.

Pour les emplois de cadre technique et d’éducateurs sportifs, les futurs salariés doivent posséder un diplôme professionnel qui leur donne droit à enseigner contre rémunération (BEES, BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS) ainsi que leur carte professionnelle en se déclarant auprès de la Direction Départementale Jeunesse et Sport.

Le contrat

  • Durée hebdomadaire de 18 heures minimum.
  • Contrat de travail à durée indéterminée (CDI).
  • Pour la rémunération, se référer à la Convention Collective Nationale du Sport. Un tableau, présentant le coût d'un PSE en fonction du groupe de classification CCNS, est disponible ci-dessous.

    Tableau du coût d'un emploi en PSE

La DDJS vous aide

La direction départementale de la jeunesse et des sports des Yvelines peut vous aider à définir votre projet de développement et le profil du poste concerné.

L’aide est dégressive et valable 4 ans, prévoyant pour un temps plein
12 000 € la première année, 10 000 € la deuxième, 7 500 € la troisième et
5 000 € la quatrième
.

Pour les temps partiels (rappel : supérieur à 18H/semaine), cette aide est proratisée en fonction du nombre d'heures travaillées.

Ce soutien financier s’accompagne d’un conseil auprès de l’association pour le développement de l’activité et pour la pérennisation de l’emploi.

NOUVEAU

Dispositions particulières mises en œuvre par le C.N.D.S depuis 2008 :

« A titre dérogatoire, pour des emplois qui revêtent une forte utilité sociale ou territoriale et dont les objectifs de développement ne permettent pas d’obtenir, en raison de l’insolvabilité du public visé, l’accroissement des ressources propres de l’employeur associatif, il pourra être accordé une aide à l’emploi non dégressive, dont le montant ne pourra excéder 12000€ par an pour une durée maximale de trois ans. ».

L’ association pouvant être concernée par la mise en œuvre de ce dispositif dérogatoire doit répondre à certains critères d’éligibilité :

1 – L’emploi crée par l’ association intervient auprès de personnes issues des communes en CUCS (Contrat Urbain de Cohésion Sociale) ou en DSR (Dotation de Solidarité Rurale).

2 - Les personnes concernées par le projet d’actions mené par l’association employeur sont identifiées comme un public marginalisé en raison de difficultés économiques, culturelles, sociales ou géographiques et/ou en raison d’un handicap physique ou mental ( notamment, les jeunes de – 20ans, les jeunes filles ou les femmes).

Par ailleurs, une attention particulière sera portée sur :

  • Les objectifs de développement clairement identifiés que l’association cherche à atteindre au travers de cet emploi d’utilité sociale,
  • Les moyens d'actions mis en œuvre,
  • Les modalités d’évaluation ainsi que la définition des critères d’évaluation quantitatifs et qualitatifs définis de manière précise et détaillée.

Enfin, une évaluation régulière de l’association et de l’action menée dans le cadre de cet emploi sera conduite afin d’apprécier la mise en œuvre du projet.

Le dépôt des demandes

Les dossiers (donnés après un entretien préalable) doivent parvenir à la DDJS avant la limite de dépôt des dossiers CNDS soit le 19 mars 2010..

Pour tout renseignement complémentaire, contacter
Rémi MORLOT - 01 39 24 36 36
remi.morlot@jeunesse-sports.gouv.fr

Contacts DDJS 78
Rémi MORLOT

escrime
© Ministère.

mentions légales - Date de mise à jour : 18/02/10